Réseau Prévention Tabac de Côte d'Or - 1, rue Nicolas Berthot - 21035 Dijon Cedex - 03 80 63 68 36 - contact@rpt21.fr

Jeune, es-tu déjà piégé par le tabac?

Infos fumeurs

Publié le 10 août 2013

"Fumer tue": Aucun jeune ne l'ignore, c'est marqué sur le paquet, accompagné d'une image "gore" pour souligner le message… Mais chacun pense qu'il a le temps pour s'arrêter, et qu'il le fera quand il le voudra. Et si c'était faux, et s'il était déjà piégé? Comment savoir, et lui faire savoir, qu'il a peut-être déjà franchi la ligne rouge? Le test de HONC tente de répondre à cette question.

L'initiation au tabagisme est le fruit de circonstances dont le jeune n'est pas responsable: en particulier interviennent à différents degrés son environnement tabagique, la qualité du système éducatif dont il a bénéficié et bien sûr le matraquage publicitaire des cigarettiers dont les jeunes sont la cible privilégiée.

La rencontre trop facile avec le tabac, l'exemple et la tolérance des adultes, surtout s'ils sont fumeurs, l'absence d'interdits clairs et respectés, les incohérences dans l'application des règlements… sont autant d'entraves au respect de la loi par les jeunes, à un âge où le besoin de s'affirmer s'exprime avec tant de force par la prise de risques et en bravant les interdits.

Plutôt que de stigmatiser un comportement, demandons à l'adolescent "Te sens-tu libre et autonome, ou au contraire prisonnier de ta cigarette?"

Lui proposer de faire cette analyse, c'est l'amener à s'interroger sur la façon dont il se voit face au tabac, et c'est lui ouvrir la perspective de prendre son destin en main.

Le Hooked on Nicotine Checklist (HONC), test utilisable aussi chez l'adulte, comporte 10 questions; il permet de mesurer la perte d'autonomie des adolescents envers le tabac. ("Hooked": "accroché"," comme avec un hameçon"). On y explore les trois dimensions de l'addiction au tabac:

Faire quelque chose que tu ne désires pas faire
  • As-tu déjà essayé d’arrêter de fumer, mais sans succès?
  • Fumes-tu toujours parce que c’est trop difficile d’arrêter?
  • As-tu déjà ressenti que tu étais dépendant du tabac?
Tes difficultés à ne pas fumer dans certaines circonstances
  • As-tu parfois une forte envie, intense, de fumer?
  • As-tu déjà ressenti que tu avais vraiment besoin d’une cigarette?
  • Est-ce difficile pour toi de ne pas fumer dans les endroits où c’est interdit?
Des symptômes liés au sevrage

Quand tu as essayé d’arrêter de fumer… ou quand pour quelque raison que ce soit, tu n’as pas fumé depuis un certain temps…:

  • As-tu trouvé difficile de te concentrer parce que tu ne pouvais pas fumer?
  • Te sentais-tu plus irritable parce que tu ne pouvais pas fumer?
  • As-tu ressenti une forte envie de fumer?
  • Te sentais-tu nerveux, agité ou anxieux par ce que tu ne pouvais pas fumer?

Les questions sont simples et accessibles; les termes utilisés : autonomie, liberté sont lourds de sens…Le questionnaire est proposé dans un climat de confiance, écartant toute idée de jugement, au cours d'un entretien individuel, ou d'une séance de groupe d’aide à l’arrêt.

A la recherche de la liberté perdue

Puisque le jeune détermine lui-même son score, la sous estimation n'est pas à craindre; on évite ainsi la tendance naturelle aux sous déclarations.

Dans la pratique, certaines difficultés peuvent apparaitre: une hésitation à trancher par oui ou non; on l'explique: "Si vous hésitez, pensez à plutôt oui, ou plutôt non"; et devant une autre hésitation de même genre, vous corrigerez en sens opposé".

Résultats

L'enquête additionne les scores des trois différentes composantes de l'addiction au tabac. L'évaluation du résultat s'exprime en nombre de réponses oui ou non. On peut les classer en trois catégories:

  • s'il n'y a aucun signe de perte d'autonomie, le score est de zéro (à priori, il s'agit d'un fumeur très occasionnel)
  • de 1 à 2 OUI
  • supérieur à 2 OUI (au-delà, le nombre exact de critères positifs perd de son importance).
Ce que l'on observe :
  • l'apparition du premier critère de perte d'autonomie peut se faire en quelques semaines, voire en quelques jours après l'expérimentation du tabagisme.
  • la consommation à l'apparition des symptômes peut être très faible, quelques cigarettes par semaine, ou encore beaucoup moins
  • l'envie intense de fumer est souvent le premier signe à apparaître
  • 2/3 des jeunes ont des symptômes avant l'installation d'un tabagisme quotidien
  • l'apparition d'un seul symptôme prédit de façon forte la poursuite du tabagisme
  • les filles développent leurs symptômes plus rapidement que les garçons.

On voit qu'il n'y a pas de valeur seuil; l'enquête est déconnectée de la nicotine; le score porte sur la vie entière, sans limites de temps; c'est donc intentionnellement un score global, fin et précoce: il alerte l'observateur et il permet au jeune de prendre conscience qu'il est en train de perdre sa liberté.

Les résultats du test établis par le jeune peuvent lui être remis sur un document personnalisé comportant différentes informations, intitulé "Score de liberté- Nombre de points perdus". La référence évidente avec un "permis à points" donne du sens.

 

Cet article a été rédigé par le RPT21.
Pour toute copie complète ou partielle il est indispensable d'en faire la demande.


Partager cet article ?

Envoyer un email Imprimer


Mots clés : , , ,


Retour en haut de page ↑