Réseau Prévention Tabac de Côte d'Or - 4, Impasse aux charmes d’Asnières 21000 Dijon - 03 80 53 61 19 - contact@rpt21.fr

Edito : Octobre 2013

Publié le 14 octobre 2013

Parlement européen : la cigarette électronique aurait-elle reçu enfin l’appui du corps médical ?

Que nous apprend la victoire des vapoteurs, après la décision récente du Parlement européen de conserver à la cigarette électronique son statut de « produit de consommation courante » ?

Nous venons d’assister à la confrontation de deux logiques, voire de deux cultures totalement opposées :

-D’une part le corps médical confronté aux méfaits du tabagisme, qui se demande : « Comment faire pour stopper tout ça » ?

Or l’addiction au tabac est difficile à traiter, malgré le désir des fumeurs, dont 80% voudraient arrêter.

Les médecins espèrent donc, sans trop y croire, que la Science, avec sa lenteur et sa prudence, leur apportera une solution miracle, solidement prouvée comme étant non dangereuse et efficace ! Mais c’est un processus lourd et particulièrement long : souvenons-nous de l’affaire du Médiator !

-D’autre part le monde des vapoteurs, population qui s’accroit chaque jour, et dépasse probablement dans notre pays les 1.500.000 adeptes, soit un fumeur sur dix ; il a ses associations, nationales et internationales, et surtout ses réseaux et ses Forums, sources considérables d’informations et de témoignages, qui confirment ce que chacun peut constater autour de lui, pour peu qu’il connaisse des fumeurs : « çà marche ! ». Certains ont arrêté ; d’autres, plus nombreux, ont diminué…Bref, la cigarette électronique, par le bouche à oreille et par internet interposé, est peut-être en train de gagner la partie. Bien des cigarettiers en sont convaincus, qui rachètent des brevets de cigarette électronique pour compenser leurs pertes déjà mesurables sur les ventes de tabac.

Que reste-t-il alors à faire ?

Officialiser ce constat et travailler ensemble :

1 Confirmer au fumeur qui désire s’arrêter que l’utilisation de la cigarette électronique a l’approbation du corps médical (ce qu’il attend souvent…)

2 Réaffirmer que l’usage de la cigarette électronique n’a actuellement aucun danger prouvé à court et moyen terme, sans commune mesure avec celui de la « tueuse » ! Toute cigarette conventionnelle évitée par le fumeur est un gain pour sa santé

3 Lui exposer clairement les limites du procédé : se débarrasser de l’addiction au tabac, phénomène fort complexe, ne se résume pas à tirer des bouffées d’une cigarette électronique

4 Expliquer le rôle de la nicotine habituellement associée, et sa gestion dans le temps, ainsi que les mélanges à éviter ; et bien sûr, toujours…

5 …Bénéficier de l’expérience accumulée par les vapoteurs dans la manipulation de leur appareil et dans l’utilisation des recharges ; pour les vapoteurs de longue date, elle est souvent considérable !

6 Rester modeste, de part et d’autre : dans cette actualité mouvante, chaque jour ou presque apporte de nouvelles données !

Pr. Louis Jeannin

Cet article a été rédigé par le RPT21.
Pour toute copie complète ou partielle il est indispensable d'en faire la demande.


Partager cet article ?

Envoyer un email Imprimer



Retour en haut de page ↑