Réseau Prévention Tabac de Côte d'Or - 4, Impasse aux charmes d’Asnières 21000 Dijon - 03 80 53 61 19 - contact@rpt21.fr

Edito Février 2016
Allez-vous bien ? Optimiste ou pessimiste ?

Publié le 29 février 2016

Entre le drame des émigrants abandonnés, le traumatisme du Bataclan, la fronde des agriculteurs, la montée du chômage et celle de la précarité, que devient donc le tabagisme ?

edito-escargot-FEV-2016

Pas de quoi pavoiser !
Le tabagisme augmente

"nous sommes parmi les plus mauvais élèves européens"

Pour la première fois depuis 2010,
les ventes de tabac en France métropolitaine dans le réseau des buralistes sont en hausse : plus 1 % pour les cigarettes, qui représentent 80 % du marché, et plus 6,3 % pour le tabac à rouler. Certains y voient la conséquence de la désinformation qui entoure l’e-cigarette. Rendus méfiants, fumeurs et ex-fumeurs l’abandonnent pour revenir au tabac.

Avec nos 30% de fumeurs réguliers, nous sommes parmi les plus mauvais élèves européens, loin derrière la Suède, qui consomme le SNUS, tabac non fumé, et loin derrière le Royaume-Uni, qui vapote.

L’incroyable coût social du tabagisme

Le rigoureux rapport confié à Pierre Kopp a chiffré le coût du tabac à 120 milliards d’euros par an. Qui paye ? Avant tout, le fumeur et la société en général, impactés par les conséquences du tabagisme. Quant à l’Etat, ses recettes principales sont tirées des taxes liées au tabac. Elles ne dépassent pas 14 milliards.

Le rapport du Programme national de réduction du tabagisme (PNRT)

Ce programme inscrit dans le Plan cancer de La loi de modernisation de notre système de santé fait un constat : ça n’avance pas vite…

Présenté le 14 février dernier à François Hollande par le Pr. Agnès Buzyn, présidente de l’Institut national du cancer, il n’a pu faire qu’un état des lieux : des déclarations d’intention en voie de réalisation, telles l’adoption du paquet neutre, l’interdiction de fumer en voiture en présence d’enfants de moins de 12 ans, ainsi que dans les espaces publics de jeux pour enfants, etc.

Marisol Touraine a donc été reconduite dans ses fonctions

Au même moment la Cour des Comptes présentait son rapport annuel sur le Programme national de réduction du tabagisme, soulignant " la contre-performance certaine… le temps perdu dans l’action publique …les mesures prises pas assez résolues.. ". Elle invitait  "à s’inspirer notamment de l’exemple britannique "…

Tel un Vaisseau Amiral, armé de son redoutable Paquet Neutre, notre Ministre dirige de loin toute une flottille dispersée de mécontents de tous bords qui galèrent comme ils peuvent dans une mer agitée de vents contraires…

Alors qu’à l’horizon se rapproche le nuage noir des Directives Tabac Européennes, qu’il va falloir appliquer en mai prochain et dont les recommandations pointilleuses vont encore accentuer l’impopularité.

Madame la Ministre, gardez le sourire!

Cet article a été rédigé par le RPT21.
Pour toute copie complète ou partielle il est indispensable d'en faire la demande.


Partager cet article ?

Envoyer un email Imprimer



Retour en haut de page ↑