Réseau Prévention Tabac de Côte d'Or - 4, Impasse aux charmes d’Asnières 21000 Dijon - 03 80 53 61 19 - contact@rpt21.fr

Édito du 04 déc 2018
Vivre dans le chaos?

Nous vivons dans un monde étrange et qui par certains aspects tient beaucoup du chaos.

Un peu d’ordre : quels sont les problèmes essentiels ?

-Quels peuvent être les préoccupations d’un gouvernement pour sa population ?

-Que veulent les citoyens de notre pays ?

La sécurité Dans son aspect le plus trivial, elle comporte, dans la vie de tous les jours, la possibilité d’aller où et quand on veut, sans risque d’agression, de jour comme de nuit .Il en est de même de la reconnaissance et du respect des biens de chacun, qu’ils soient publics ou privés.

La sécurité pour sa santé : pouvoir trouver un recours médical compétent, toujours et immédiatement disponible, assurant une prise en charge complète, adaptée au problème et financièrement supportable. Cette sécurité pour la santé implique souvent le concours de pompiers, policiers, etc.

Ce terme "sécurité " englobe bien sûr tous les moments de la vie.

Pour la famille et ses enfants : l’accès à la connaissance, à la culture, aux arts, aux sports ; l’assurance pour chaque jeune d’une formation qui lui permette d’accéder à un emploi de qualité, en fonction de ses choix.

Parce que la vie s’allonge, faisant intervenir d’autres besoins et aussi d’autres lieux que le domicile pour les personnes devenues dépendantes.

" Ils savent tout sur tout. Et rien d’autre. " Raymond Aron

La "paix sociale" ne se bâtit pas sur les idées et la seule vision de responsables politiques : car certains sont malhonnêtes, avec des conflits d’intérêts plus ou moins occultes, intolérants, voire méprisants, bien qu’ignorants. " Ils savent tout sur tout. Et rien d’autre. " Raymond Aron

"Heureux comme Dieu en France " doit encore être une réalité.

Le vieux dicton français : "Heureux comme Dieu en France" est-il encore une réalité?

L’immigration

À côté d’images dramatiques d’immigrés dissimulés dans la nature, pourchassés par les gendarmes et recherchant désespérément une possibilité d’accueil outre-Manche, il est des lieux où l’accueil a été tout autre : dignité reconnue, logement assuré, travail aussitôt proposé et rémunéré, régulation administrative demandée, soutien scolaire assuré…Bon nombre de Français savent se montrer compréhensifs et accueillants.

Le milieu associatif, confessionnel ou laïque, est en France d’une extrême densité : nourri de bénévoles aux compétences variées, animé souvent par des retraités ou par de jeunes volontaires, il intervient pour tous publics : malades sans moyens, personnes âgées vivant seules, femmes isolées ou avec enfants. Et dans tous les domaines : recours administratifs, reconnaissance et respect des droits légaux, etc. Sans oublier le soutien de populations multiples, dispersées tout autour du globe... Presque autant que le football, cette présence fait la réputation de notre pays...!

Quand les moyens financiers font défaut le rôle social et politique du milieu associatif est d’une extrême importance ; il doit être soutenu par toutes les structures officielles. En d’autres termes, les Associations font ce que l’État ne sait ou ne peut pas faire.

 

 

» Voir les anciens éditos

  • A la une
  • A la une
  • A la une
  • Actu tabac
Retour en haut de page ↑