Réseau Prévention Tabac de Côte d'Or - 4, Impasse aux charmes d’Asnières 21000 Dijon - 03 80 53 61 19 - contact@rpt21.fr

Édito du 29 Septembre 2018
Temps variable, plutôt frais, virant à l’orage, ou simple coup de vent ?

En quelques mois, notre pays a vécu un événement comme il en a connu d’autres dans son histoire : l’élection improbable d’un nouveau Président au profil atypique, entraînant avec lui un cortège d’opinions instables : enthousiasme, espoir, doute, incrédulité, mépris, voire même haine…

Dans l’ensemble, les gouvernements européens ont marqué leur intérêt. À l’international, on a semblé plutôt admiratif.

Liberté, égalité, fraternité.

Transformer une parole, un slogan, en une réalité quotidienne qui rende la vie plus facile et chacun plus heureux : il faut des compétences pour gérer le présent, organiser l’avenir, et aussi pour assurer une gestion financière, bien délicate à réaliser. Répartir le contenu d’une bourse plate...

Notre nouveau ministre de la santé, Madame la professeure Agnès Buzyn, occupe ce poste à haut risque. Hématologiste et cancérologue réputée, elle a l’habitude des responsabilités, exercées à différents niveaux, dans des structures diverses. À peine arrivée, elle a été confrontée à de nombreux problèmes en attente, devant une opinion publique de plus en plus impatiente : polémique sur les vaccinations obligatoires, usage du cannabis, intolérance à un médicament à formule modifiée ; puis questions éthiques concernant le désir d’enfants, déserts médicaux, souffrance et inadaptation du milieu hospitalier (restrictions du personnel, épuisement des équipes, non remplacement d’un matériel obsolète), etc.

La "Gouvernance" ne connait plus que le galop

Nouvelle  stratégie nationale de santé

Dans le même temps on aura remis à notre Ministre le rapport sur la nouvelle  "Stratégie nationale de santé ", rédigé par le Haut Conseil de la Santé Publique, soumis à débat public jusqu’à la mi-octobre avec décret prévu en décembre...S’inspirant de ses conclusions, la Ministre a défini, parmi les quatre axes de la "Stratégie " : prévention et promotion de la santé, et lutte contre les inégalités d’accès à la santé. La "Gouvernance" ne connait plus que le galop...

Tout cela sur un fond d’actualités quotidiennes explosives, du terrorisme aux cyclones ravageurs du Golfe du Mexique et des Antilles, en passant par la Corée du Nord… sans oublier les réactions plutôt houleuses liées à l’application du nouveau Code du Travail.

Où en est donc le tabagisme avec son coût exorbitant et ses 73 000 victimes annuelles ?

"La France est le mauvais élève de l’Europe ".Fumer coûte cher au pays. Une évaluation des coûts directs et indirects liés au tabagisme faite en 2010 par P.Kopp montrait qu’il représentait plus de 2 % de notre PIB. Il insistait déjà sur la nécessité d’augmenter le coût du tabac. Dix ans plus tard, après avoir échappé à cette hausse en échange de l’enfant chéri de Marisol Touraine, l’acceptation du "paquet neutre", les buralistes sont les premiers à réagir à l’annonce d’une hausse, pourtant bien progressive, probablement peu dissuasive, du prix du paquet jusqu’à 10 euros. Et aussi les premiers à être consultés.

"les professionnels de santé spécialistes des addictions, les associations de vapoteurs veulent aussi rencontrer la Ministre"

Les acteurs de la lutte contre le tabac prennent rang.

Professionnels spécialistes des addictions, associations de vapoteurs, veulent aussi rencontrer leur Ministre. Leur demande d’audience, présentée en juillet dernier, restée sans réponse, a donc été renouvelée sous forme d’une lettre publique. Ils veulent discuter avec elle de la position de la France face aux Directives Européennes, et évoquer la règlementation qu’elle proposerait sur l’e-cigarette.

En attendant, on se sera mobilisé pour les journées de VAPEXPO des 24 et 25 septembre à Paris dans la grande Halle de La Villette.

On se mobilisera aussi pour la préparation du Moi(s) sans tabac, d’octobre prochain, qui, avec le "Paquet neutre", représente l’héritage, plutôt modeste, de Marisol Touraine.

Lire l’article : Le tabagisme est un fléau qui tue un fumeur sur deux.

 

» Voir les anciens éditos

  • A la une
  • A la une
  • A la une
  • Actu tabac
Retour en haut de page ↑